.

subscribe/unsubscribe Journal Tenace:
vzwconvoiexceptionnel@gmail.com

Journal Tenace 16/03/2019

(Version Francophone en bas)

Hallo!

Het was geen weer om een hond door te jagen vorige zondag voor de wekelijkse Randgemeenteraad, maar gelukkig werkt de Randgemeente/Banlieue niet met honden maar met helden en daarvan was het de hele middag een komen en gaan bij de keukenkachel in de boot. Ook de rest van de week kwam er enthousiaste respons op het project en dat is inspirerend en bemoedigend. Continue reading Journal Tenace 16/03/2019

Journal Tenace 30/05/2018

(version français en bas)

Beste Vrienden van Boot Tenace,

Hoog tijd voor een update betreffende de zaak Boot Tenace, varend Forum voor Experimentele Zaken van Diverse Aard..

In oktober vorig jaar ging Boot Tenace in winterslaap in Rupelmonde. Het plan was om in de lente naar Brussel te varen voor enkele maanden maar de havenautoriteiten konden dit jaar geen toelating geven wegens werken in de haven. Continue reading Journal Tenace 30/05/2018

Journal Tenace 28/09/2017

(Nedrelandse versie onderaan)

Hallo,

Marchienne-au-Pont fait penser à une belle fille. Pendant que la belle mère Charleroi dresse sa fille préferée, le centre, avec un boulevard de digue, un tout nouveau shoppingcenter blingbling et du culture subsidié pour aller au bal avec les investisseurs et les touristes Marchienne continue à grater dans le cendre: la maison communale a l’air d’un squad, la piscine tombé en panne est barricadé pendant des années, les rues sont plein des trous, les bâtiments négligés. Et pour la fête du quartier le Pardon il y a zero budget. Ou reste le prince pour essayer le soulier? (Laurent, au travail?) Continue reading Journal Tenace 28/09/2017

Journal Tenace 21/09/2017

(Nederlandse versie onderaan)

Bonjour!

Il y a quelque chose bizar à Charleroi.

Même s’il y a beaucoup de pauvereté et que les rues sont fort négligés on voit peu des visages aigres et tout le monde te dis bonjour. Et il y a l’herbe qui repousse le beton, des murs résistants qui transforment en street art, l’usine Cockerill Sambre devenu cathedrale culture Rockerill.  L’envie survit la misère et on se debrouille. Pas étonnant que dans ce cadre Charleroi est la capitale de la bande dessinée, les décors se déroulent de l’un à l’autre. La laideur revèle une beauté pour ceux qui veulent le voir. Non, rien est fini, tout recommence. Soit à une autre manière. Le Carolo est fière de sa ville et avec raison: le “new black” de Charleroi est cool. Continue reading Journal Tenace 21/09/2017

Journal Tenace 14/09/2017

(Nederlandse versie onderaan)

Ce n’est pas une ville, c’est pas un village, ni une zone industriel et ni une espace vert, non, Charleroi, c’est un mixe émietté de tout ça, la vidange d’une gloriante époque industrielle récapturé peu à peu par la nature sauvage. Il y a une tristesse mais aussi une beauté là-dedans, la crise mais aussi la vie continue, n’importe de quel point de vue.

Continue reading Journal Tenace 14/09/2017